Aidopro : L'expertise formation à votre service ...

La Location Longue Durée … Le coût d’usage d’un véhicule

ParSophie Vacher

La Location Longue Durée … Le coût d’usage d’un véhicule

LA LOCATION LONGUE DUREE : Une solution à étudier

 

La Location Longue Durée (LLD) permet la mise à disposition d’un véhicule dans le seul but de son utilisation.

Elle ne répond pas à un besoin patrimonial mais à un besoin d’exploitation.

Le locataire choisit la marque, le modèle, les options de son véhicule pour une durée et un kilométrage déterminés.

Il peut choisir aussi une série de services comme la maintenance, le véhicule de remplacement en cas de panne ou de vol, le changement de pneumatiques, l’assurance, la carte carburant etc ….

Il peut même parfois choisir le concessionnaire où sera acheté son véhicule.

Le loueur a un rôle de conseils important concernant le choix du véhicule, l’optimisation du couple durée / kilométrage, le choix des prestations associées au financement pour répondre au plus près au besoin de l’utilisateur et à l’usage qu’il fait de son véhicule.

En effet le montant des loyers va varier en fonction de la valeur de revente du véhicule en fin de contrat donc de sa valeur sur le marché de l’occasion, de son kilométrage en fin de contrat par rapport à sa date de mise en circulation etc…

C’est la raison pour laquelle faire appel à un spécialiste de la LLD est primordial. De plus choisir un prestataire multi-marque ou un courtier en financement est gage d’avoir un interlocuteur objectif par rapport au marché.

Il faut choisir un prestataire qui propose des contrats flexibles afin de pouvoir modifier durée et kilométrage en cours de contrat. En effet l’activité étant fluctuante, il faut pouvoir adapter son contrat à la réalité et la vie de l’entreprise.

La location Longue Durée permet une gestion sans soucis de son véhicule.

A la fin du contrat, le loueur reprend votre véhicule afin de le revendre sur le marché de l’occasion, et ce, à un prix de marché. Vous n’êtes pas impacté des fluctuations du marché de l’occasion.

Toutefois attention, vous devez rendre un véhicule dans un état d’usure normal par rapport à son kilométrage et son âge. Car la location impose que le conducteur se comporte « en bon père de famille« . Il est responsable des périodicités d’entretien, de l’état de sa carrosserie de la même manière que s’il en était propriétaire.

Si vous restituez un véhicule en mauvais état ou mal entretenu vous vous exposez à la facturation de frais de remise en état ou que votre responsabilité soit engagé si vous ne respectez pas les périodicités préconisées par le carnet d’entretien du constructeur. 

Avantages de la LLD

  • Par rapport au coût d’usage d’un véhicule immobilisé, la LLD permet d’économiser au moins entre 10 % et 15 %.
  • Pas d’immobilisations de capitaux propres ou empruntés 
  • Les loyers passent directement en charges, sous réserve d’une réintégration fiscale correspondant à la quote-part des amortissements non déductibles pratiqués par le loueur.
  • L’utilisateur sait dès le départ combien lui coûtera mensuellement l’usage de son véhicule. Il est déchargé de toutes les démarches fastidieuses de recherche et de négociation du prix du véhicule ; il bénéficie de remises importantes obtenues par le loueur du fait du nombre important de véhicules achetés 
  • L’utilisateur bénéficie, auprès des loueurs multi-marques, de conseils indépendants adaptés aux besoins spécifiques de son activité.
  • Votre véhicule est toujours en parfait état de marche . Votre collaborateur est toujours opérationnel.
  • Votre véhicule est renouvelé régulièrement. Votre collaborateur est en sécurité.  
  • Vous ne gérez plus le véhicule ce qui est un atout économique pour les petites entreprises qui n’ont pas toujours le temps et les ressources à consacrer à cette gestion.
  • L’entreprise ne supporte pas de risques notamment à la revente, ni les tracasseries administratives
  • Sur le plan fiscal, les charges financières comprises dans les loyers de location longue durée (sans option d’achat) ne sont soumises au plafonnement général des charges financières introduit par la loi de finances pour 2013 que si le locataire et le loueur sont des sociétés liées au sens de l’article 39,12 du CGI. Il s’agit là d’un avantage par rapport au crédit-bail et à la location avec option d’achat pour lesquelles les charges financières comprises dans les loyers entrent dans la base du plafonnement, que le locataire et le loueur soient des sociétés liées ou non.

Inconvénients de la LLD

– Le locataire n’est pas propriétaire de son véhicule. Contrairement au crédit-bail, qui permet au locataire de devenir propriétaire du véhicule loué en fin de contrat, en faisant une proposition de rachat au loueur à un prix de marché, en location cette démarche est moins avantageuse.
Plus de transparence en LLD sur le coût d’usage du véhicule qui est rarement identifié en entreprise.

En effet si le véhicule est acheté ou pris en crédit-bail, son coût d’utilisation est masqué. Le locataire ne connait que le coût du financement du véhicule et n’analyse pas aussi finement le coût des services associés (entretien, pneus, assistance, véhicule relais, gestion, etc.). Les coûts étant dilués dans le temps, le montant global est plus difficile à appréhender.
– Comme avec le crédit-bail, des frais de remise en état peuvent être demandés au locataire si le véhicule n’est pas restitué dans un état de vétusté standard (frais de carrosserie importants par exemple).
– En cas de rupture anticipée du contrat le locataire devra s’acquitter d’indemnités de rupture anticipée du contrat.

 

Pour vous renseigner notre partenaire se tient à votre disposition

Leasygo – Courtier en Financement Automobile

 

À propos de l’auteur

Sophie Vacher administrator